Accueil > Un vent de changement > Les rêves et leur interprétation > Expériences individuelles et opinions sur les rêves et l’uqumangirniq : entrevues avec des Iqalummiut

Caribous dans la vallée de la rivière Koroc, dans les Monts Torngat.

Sur les rives de la baie d'Ungava, au sud de Killiniq.

Expériences individuelles et opinions sur les rêves et l’uqumangirniq : entrevues avec des Iqalummiut

Citation :
ok
Présentation :
La majeure partie du livre est consacrée aux entrevues faites avec les anciens Agiaq, Pisuk et Ka&&ak, mais le chapitre 15 livre en vrac onze entrevues effectuées avec de plus jeunes membres de la communauté d’Iqaluit. Ces entrevues mettent en vedette des hommes et des femmes inuit d’âges et de professions diverses : adolescents et adultes dans la quarantaine, étudiants, travailleurs et mères à temps plein. Ces gens, qui participent volontairement, partagent la manière dont ils voient les rêves, racontent leurs rêves les plus marquants et révèlent leurs expériences avec l’uqumangirniq. Les intervieweurs insistent particulièrement sur ce dernier point. Mi-témoignages, mi-études de cas, ces entrevues ont également servi à préparer les questions soumises aux anciens dans les autres chapitres. On a donc déjà rencontré, en termes plus génériques, certains des cas présentés ici.

Il a déjà été question au chapitre 14 des points communs qui ressortent des uqumangirniit racontés. Ceux-ci font aussi l’objet d’une analyse approfondie au chapitre 16. Qu’il suffise ici de dire que la plupart des interviewés s’entendent pour accorder une certaine importance aux rêves, que certains rêves ont plus de poids que d’autres, et que l’uqumangirniq est une expérience désagréable, voire effrayante. Ces entrevues révèlent également divers aspects de la culture inuit. De la maladie à la détresse, en passant par le suicide, des croyances religieuses à l’importance de la famille, les anecdotes de ce chapitre nous permettent des aspects importants de la culture inuit.