Accueil > Le développement de services gouvernementaux dans l'Arctique > Question de survie > Du Pensionnat All Saints à la trappe dans le delta

Photo Kenoojoak Cape Dorset

Du Pensionnat All Saints à la trappe dans le delta

Présentation :
Au printemps, quelques-uns des étudiants les plus âgés du pensionnat devaient aider à charger du bois sur de gros bateaux, appelés chalands, comme combustible pour le prochain hiver. En juin, les gens se rassemblaient à Aklavik pour faire du commerce, pour fréquenter l’église et pour prendre part à des festivités. Les parents ramenaient leurs enfants à la maison pour l’été après leur année au pensionnat; certains confiaient même leurs enfants à d’autres Inuit en voyage pour l’aller et le retour de l’école.

Abe a quitté l’école pour être instruit par son père – comment réparer et entretenir un moteur de bateau, comment dresser et entraîner un attelage de chiens, comment poser des pièges et faire des filets. Il a appris qu’il fallait voyager continuellement pour survivre. Il a aussi appris à respecter le cycle des saisons, la croissance et le déclin des populations animales.