Accueil > Un vent de changement > Voyager et survivre sur notre territoire > LA VIE NOMADE À TUNUNIQ DANS LA RÉGION DE MITTIMATALIK

photo couleur tea on the land

préparation de la bannick dans un iglou lors d'une fête

campement de chasse aux phoques. environs  Grise Fiord

LA VIE NOMADE À TUNUNIQ DANS LA RÉGION DE MITTIMATALIK

Présentation :
Dans le chapitre quatre, Nutaraq nous parle de sa propre expérience de la vie nomade. Il décrit tout d’abord quelques repères qui peuvent aider les voyageurs : les étoiles, les caractéristiques du terrain, et la lune. Il parle un petit peu des différentes phases de la lune, et de leurs effets sur la terre et les gens. La lune était une façon de marquer le passage du temps et de prédire la date de naissance des bébés. Les Inuit ont donné des noms particuliers à chaque mois en fonction de ce qui se passait d’habitude sur la toundra : Nutaraq se rappelle de ces noms et réfléchit sur leur signification.

Pour vivre sur la toundra, il fallait avant tout un bon abri. Nutaraq explique comment fabriquer une ittat, une tente faite de peau de phoque. Les peaux de caribou et de phoque étaient utilisées pour les vêtements, et Nutaraq décrit les différents types de vêtement que les enfants, les femmes et les hommes portaient. Il était difficile de trouver des peaux de caribou dans la région car les caribous ont migré quand Nutaraq était enfant et ne sont revenus dans la région que quand il avait plus de 70 ans. Ainsi, Nutaraq nous parle surtout de son expérience de chasse aux phoques et aux morses. Il nous parle également un petit peu de la chasse à la baleine. Nutaraq se rappelle aussi des différents voyages qu’il a entrepris. Il évoque deux voyages en particulier : un avec un ministre anglican (Ajuriqsuijiruluk/ C. T. Daulby) de Mittimatalik à Ikpiarjuk, et un autre avec un prêtre catholique (Ataata Mari/ G. Mary-Rousselière) qui a fait des excavations archéologiques dans les années 1970.

Finalement, Nutaraq nous parle des grands changements qu’il a vécus au cours de sa vie. Il se remémore des moments tristes et joyeux et donne quelques conseils sur la manière de gérer les moments difficiles.